Vivre mieux grâce à la pensée positive

 

La pensée positive est l’art de chasser les pensées négatives en les remplaçant par des visualisations positives. C’est un état d’esprit qui conditionne notre façon de voir le monde et qui nous rend acteur de notre vie, nous permet de choisir ce qui nous arrive, plutôt que de le subir.

En d’autres termes, c’est voir le bon côté des choses, décider de se sentir bien et cultiver l’optimisme !

Vous pouvez, en vous levant le matin, choisir d’être de bonne humeur ou non. Lorsqu’il vous arrive une contrariété, vous pouvez choisir de vous positionner en tant que victime ou d’en faire une opportunité d’apprendre et de progresser.

Vous arrive-t-il parfois de voir tout en noir, de déceler les moindres défauts de certaines choses ou situations, et de ne plus voir que cela ?

Il est vrai que les pensées négatives sont importantes car elles permettent de se préparer à l’imprévu, de vider nos peurs, d’exercer notre sens critique. Mais malheureusement, penser trop négativement contribue peu à notre bonheur. C’est plutôt l’inverse ! Le résultat ? Nervosité, fatigue, mauvaise humeur, qui débouchent trop souvent sur des maladies psychosomatiques.

Il est alors temps de changer de point de vue, d’adopter une vision plus positive. Ce n’est pas l’événement comme tel qui décide de la tournure du reste de notre journée, mais notre manière de vivre cet événement.

 

 

Mais comment mettre en pratique la pensée positive ?

Tout d’abord, en utilisant des affirmations plutôt que des négations. Vous prendrez ainsi l’habitude de penser en termes de possibilités plutôt qu’en terme de restrictions, de manques, etc…

Pensez tout d’abord à ce que vous pouvez faire plutôt qu’à ce que vous ne pouvez pas faire. Vous rencontrez un obstacle ? Demandez-vous ce que pouvez faire pour le contourner, comment résoudre ce problème.

Entraînez-vous à transformer une pensée négative qui vous traverse l’esprit en une pensée positive.

Exemple de pensée négative : Je n’ai pas encore trouvé d’emploi et il ne me reste plus qu’une semaine pour en trouver un, c’est impossible !

Exemple de transformation / reformulation en pensée positive : Il me reste encore une semaine pour trouver un emploi, je vais m’organiser différemment pour mettre toutes les chances de mon côté !

Constatez-vous ainsi la différence de perception et le regain de motivation que vous pouvez obtenir en pensant plus positivement ?

En vous exerçant chaque jour, en deux ou trois semaines, vous ancrerez cette nouvelle habitude et cette façon de penser s’effectuera d’elle-même, sans effort. Vous deviendrez ainsi plus efficace, plus productif, et déploierez une belle énergie à trouver des solutions.

Vous ne perdrez plus de temps à vous plaindre d’un événement négatif et cela se ressentira sur votre forme physique. Car ressasser même mentalement des événements que nous percevons comme négatifs, ou en parler sans arrêt, n’apportera pas de solution concrète au problème rencontré.

Cela ne veut pas dire que vous devez rester de marbre face à un obstacle ou une mauvaise nouvelle. Ni que vous ferez disparaître d’un claquement de doigt toute difficulté. En pensant différemment vous ouvrez votre champ des possibles, en vous attardant moins sur le négatif et plus sur la recherche de solutions qui vous permettra d’avancer, d’aller de l’avant.

 

 

La pensée positive s’apprend et surtout, se cultive, tout au long de notre vie. Pour cela, rien de tel que la pratique ! Je vous propose de tester le pouvoir de vos pensées grâce à un exercice très simple :

1) Concentrez-vous et pensez à un mauvais souvenir ou à quelque chose de négatif. Prenez le temps de visualiser cela.

Que ressentez-vous ?

Peut-être un certain malaise, du dégoût, de la peur, de la colère ?

Le simple fait de penser à cette chose ou ce souvenir désagréable provoque en vous des émotions négatives.

2) Pensez maintenant à quelque chose de positif, un souvenir agréable par exemple. Prenez votre temps.

Que ressentez-vous ?

Peut-être une forme de bien-être, du bonheur, de la joie, du plaisir, vous esquissez peut-être même un sourire ?

3) Essayez maintenant de penser à quelque chose de négatif et EN MEME TEMPS à quelque chose de positif.

Que se passe-t-il ?

Vous vous apercevez que vous n’y arrivez pas ? C’est normal car c’est IMPOSSIBLE !

Le positif et le négatif ne peuvent occuper l’esprit en même temps. Donc penser positivement annule toute pensée négative.

Si vous avez des pensées négatives, cela se répercute sur votre façon d’être, de réagir, votre forme physique. Mais si vous faites le choix de penser positivement, vous éprouverez de belles sensations et vous vous sentirez de bonne humeur.

Privilégiez également d’être entouré de personnes positives, cela est énergisant car le positivisme est contagieux ! 😉

Faites donc le choix d’être heureux, un sourire en appelle un autre ! 😊

 

  « Je me concentre sur de bonnes pensées. Je m’attarde sur les pensées susceptibles de m’aider, pas sur les autres. » J. Martin KOHE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *